Karma et Samskara

Le karma, nous avons tous au moins une fois employé ce mot lorsqu’il nous arrive un événement désastreux: Maudit karma ! C’est mon karma, je n’y peux rien ! En réalité, nous ne connaissons pas le vrai sens de ce terme. Pour vous expliquer plus clairement de quoi il retourne, je vais citer plusieurs extraits d’un livre que je suis en train de lire: Le yoga et la poursuite du bonheur de Sam Chase. 

Selon la philosophie yogique, nos actions – tout ce que nous faisons à tout moment – façonnent constamment et sans arrêt ce que nous sommes, conformément aux lois du karma. (…) Le karma n’est pas une sorte de récompense divine sophistiquée. (…) La racine sanskrit du mot karma signifie « faire » ou « agir » et pour bien en comprendre le sens, nous devons le rapprocher d’un autre mot, samskara, qui signifie « impression ». Ensemble, ces deux mots se rapportent à une cause et à son effet psychologique qui façonne qui nous sommes et qui nous devenons.

Ainsi, vous comprenez mieux que le karma est simplement ce que nous faisons, qu’il soit bon ou mauvais.

De plus, Sam Chase met en évidence que toute transformation repose sur 3 piliers:

  • La discipline: En sanskrit tapas, ce qui signifie chaud, comme la chaleur d’une friction. En gros, la discipline s’acquiert grâce à la volonté, vous savez celle qui nous abandonne souvent lorsque nous décidons de nous abonner à un gym le 1e Janvier! En fait, le 1e Janvier nous sommes motivés, mais quelques mois plus tard, nous nous demandons ce qui nous est passé par la tête ! Surement trop d’alcool au party de fin d’année !!
  • L’introspection: En sanskrit svadyaya. L’introspection concerne la sagesse, la méditation, la contemplation, l’âme et le corps. Je n’élabore pas trop à ce sujet car vous connaissez tous mon addiction à la méditation. Elle me permet de commencer ma journée en douceur, dans le respect de mon corps et de mon âme. Une fois que j’ai médité, je suis prête à poursuivre ma journée, je me rappelle toute la journée à quel point il est important de bien respirer, et ce dans toutes les situations, même les plus stressantes.
  • Le lâcher prise: L’expression s’inspire du sanskrit ishvara pranidhana qui, dans les religions de l’hindouisme signifie dévotion à un principe divin. L’ ishvara pranidhana nous aide à entrevoir la possibilité réelle qu’un moment précis puisse être vécu tel qu’il est, sans souffrance, tout en acceptant que chaque moment reste sous l’emprise de forces supérieures hors de notre contrôle.

Nous comprenons bien ici, le sens du lâcher prise, pourquoi se rebeller contre quelque chose que nous nous pouvons contrôler ?!

Pour que notre karma correspondent à ce que nous souhaitons, nous devons mettre en place les 3 piliers précédents, rappelez vous: nous récoltons ce que nous avons semez. Agissez correctement et votre vie n’en sera que meilleure. Karma et samskara 

Je vous conseille le livre cité plus haut, j’avoue que la lecture demande beaucoup de concentration car nous y retrouvons des mots sanskrit. Cela dit, si le yoga et la spiritualité vous intéressent, je pense que vous y trouverez votre bonheur.

Namasté

18469

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s